Application-conjointe-isolation-thermique-acoustique | Alarme maison sans fil

Allier traitement acoustique et thermique

Isolation exterieur

Si la RT 2012 porte essentiellement sur l’isolation thermique des bâtiments, l’isolation acoustique est un élément qu’il est également important de considérer. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise d’énergie considère en effet que les perturbations sonores comptent parmi les principales préoccupations relatives au logement des Français.

Proposer le traitement acoustique au même titre que l’isolation thermique

Alors que le traitement thermique est actuellement obligatoire dans le domaine de la rénovation, le traitement acoustique est encore facultatif. Les propriétaires ont la possibilité de choisir ou non son application. Nombre d’entre eux l’évitent en raison des frais qu’implique cette opération. Le recours à un artisan proposant à la fois les préconisations thermiques et les préconisations acoustiques se révèle alors particulièrement intéressant. Celui-ci réalise en effet l’application d’isolants acoustiques conjointement aux travaux de rénovation thermique. C’est dans le souci de faire progresser ce type d’activité que le CIDB fournit une aide aux entreprises oeuvrant dans le métier à travers la fourniture de fiches métier disponibles au téléchargement sur son site. Outre l’apport de documents, le CIDB forme également les différents acteurs du bâtiment à l’application conjointe d’une isolation phonique et thermique. Le personnel des fabricants de matériaux, les bureaux d’études acoustiques ainsi que les artisans sont entre autres concernés.

Voir Isolation par extérieur (ITE)

Une isolation acoustique efficace

Pour être efficace, l’isolation acoustique doit prendre en compte la source de nuisance sonore. Les bruits extérieurs sont par exemple traités au niveau des fenêtres grâce à l’application d’un joint de calfeutrement ou à la pose de doubles vitrages thermoacoustiques. Les bruits de voisinage sont traités à l’aide de parements en plaques de plâtre appliqués au niveau des parois à isoler et à travers lesquels des matériaux en PSE ou en laine minérale sont appliqués. Les bruits d’impact au niveau du plancher ainsi que les bruits aériens sont quant à eux traités grâce à un revêtement souple : revêtement PVC, linoléum ou moquette. La pose de carrelages, de parquets ou de chape flottante se révèle toutefois également efficace pour lutter contre les bruits aériens. Chacune de ces solutions possède de plus la particularité d’offrir une efficacité optimale autant en traitement acoustique qu’en traitement thermique. Le double vitrage thermoacoustique présente en effet une lame d’air entre les vitrages afin d’assurer une isolation thermique optimale. Les parements en plâtre possèdent une capacité d’isolation thermique importante. Enfin, la chape flottante offre la possibilité d’intégrer un plancher chauffant sans pour autant être affectée dans ses capacités acoustiques.

 En savoir plus : http://www.domus-materiaux.fr/produit-27-FibreDeBoisEtLaineDeBois.htm

A propos de 

Comments are closed.